off
on

Sécurité


Conseil n° 1:
Adaptez votre vitesse.

Adaptez votre vitesse aux conditions de route et de visibilité, en particulier aux abords d’un chantier. Les voies de circulation provisoires sont inhabituelles, la chaussée est rétrécie. Les usagers de la route doivent être plus attentifs et adapter leur vitesse.

Sécurité


Conseil n° 2:
Roulez en position alternée.

Conduire en position alternée crée davantage d’espace tout en augmentant la distance latérale entre les véhicules. Le risque d’accident est ainsi réduit, augmentant votre sécurité et celle des travailleurs aux abords d’un chantier.

Sécurité


Conseil n° 3:
Gardez vos distances.

Gardez vos distances par rapport au véhicule qui vous précède en appliquant la «règle des 2 secondes». En roulant à 80 km/h, vous parcourez plus de 40 m en l’espace de deux secondes. En cas de freinage d’urgence, il vous faudra plus de 70 m pour vous arrêter. Et à 100 km/h, la distance de freinage dépasse même 100 m.

Sécurité


Conseil n° 4:
Ne vous laissez pas distraire.

La conduite exige toute votre concentration. La chaussée étant rétrécie et la voie provisoire étant inhabituelle, la moindre inattention peut entraîner un accident aux conséquences sérieuses: ne vous égarez pas dans vos pensées, abstenez-vous de régler la radio et surtout ne téléphonez pas avec votre portable.

Sécurité


Conseil n° 5:
Restez sur votre voie.

Evitez tout changement de voie et tout dépassement aux abords d’un chantier. Cela conduit souvent à des situations stressantes et dangereuses. Tâchez également de rouler à vitesse constante, tout changement de vitesse augmente le risque de collision sur un chantier et provoque des embouteillages inutiles.

Sécurité


Conseil n° 6:
Anticipez.

Veillez à la signalisation, aux obstacles et tout particulièrement au trafic. Des embouteillages peuvent se former aux abords d’un chantier. Avertissez les conducteurs qui vous suivent en enclenchant vos feux de détresse dès que vous voyez que les véhicules devant vous ralentissent fortement ou s’arrêtent. Dans de telles situations, si un conducteur réagit trop tard, il peut en résulter une collision en chaîne lourde de conséquences.

Sécurité


Conseil n° 7:
Prévoyez des pauses.

Sur les longs trajets, faites régulièrement une pause, idéalement au moins toutes les deux heures. Si vous êtes au volant et que vous sentez que la fatigue vous gagne, faites une turbosieste de 10 à 20 minutes. Ecouter de la musique ou conduire la fenêtre ouverte n’améliore pas l’état de fatigue. Dormir est le seul remède efficace contre la fatigue.

Sécurité


Conseil n° 8:
Libérez un couloir central.

Lors d’embouteillage, veillez à laisser un couloir central pour le passage des véhicules de secours. Même si l’espace que laisse un chantier est souvent restreint, les véhicules de secours doivent pouvoir arriver sur les lieux de l’accident aussi vite que possible. Dans une telle situation, collez-vous le plus possible à droite pour que les véhicules de secours puissent passer librement sur la voie de gauche.

Sécurité


Conseil n° 9:
Signalez les pannes.

Une panne peut survenir au pire moment et dans les situations les plus critiques. Par exemple en plein chantier. Garez votre véhicule le plus à droite possible, enclenchez les feux de détresse et mettez votre gilet de sécurité. Passez derrière la glissière de sécurité et remontez le trafic en agitant le triangle de panne. Placez-le à au moins 100 m avant le lieu de l’accident. Puis informez la police et restez derrière les glissières de sécurité.